Massilia Girls Connexion, portraits d'avenir.

Jean-Claude Izzo évoquait l’idée, dans son roman Soléa, qu’en arrivant par la mer, Marseille indiquait à tous les marins du monde que ses femmes «leur feraient oublier la passion des mers et des iles lointaines».

Avoir une passion, se battre pour elle, s’en servir comme vecteur d’accomplissement, pour exprimer une idée ou faire passer un message. L’expression d’un talent à la capacité de dépasser les guerres, les conflits, la peur ou les incertitudes. Il peut fédérer les publics, réunir des peuples, casser les barrières de l'âge et des classes sociales, il peut changer le cours de l’histoire et de sa propre histoire.

Portraits.


«Massilia Girls Connexion» a fait l’objet d’une première exposition à l’occasion de Marseille, capitale européenne de la culture en 2013.

Elle a été primée au Kontinent Photography Awards (USA) en 2014 pour la catégorie Editorial/Documentaire.

----------------------------------------------

They are figureheads born from desires and passions, they are the guardians of culture and creativity, like sentinels that provide an alternative to the future that awaits us. An alternative by the art and the talent.


They are rappers, boxers, cooks, artists, graffitists, elite athletes, often behind the scenes, sometimes in the light. They have a common point, they work hard for their passion and their message to the world. They can change everything by their peaceful activism.


«Massilia Girls Connexion» was exhibited during the event Marseille, European Capital of Culture 2013, in the official programmation.

Close
Using Format